Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Gwenn ha du

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Gwenn ha du   Jeu 6 Aoû - 20:46

Là on peut tomber dans les discours typiques qui portent au patriotisme... Après chacun voit ce qu'il veut et pense ce qu'il veut.
Pour ma part je suis content de ma position, content de mes origines, mais je suis fier quand mon pays prend des décisions que je trouve bonnes (fier d'être français quand la france colla son bâton dans les roues des USA avec son droit de veto, etc). Mais je pense que le fait d'être fier de son pays (ou origine) dépasse le cadre de la géographie. Quand je dis que je suis fier d'être Breton, j'entends par là que je suis fier de ce qu'on fait mes ancêtres de leurs vies ( histoire familiale très présente chez moi) et ainsi; je m'engage d'un coté, à entretenir cette mémoire par ce simple fait d'être "fier" ^^. ( je sais pas si je suis clair )


Dernière édition par Ruvon le Ven 7 Aoû - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1947
Age : 71
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Le Gwenn ha du   Jeu 6 Aoû - 23:19

On peut d'autant plus être fier d'être Breton que l'Etat jacobin français à quant à lui fait tout ce qu'il a pu pour nous en faire avoir honte.

On ne peut, d'un côté, prétendre véhiculer et défendre des principes démocratiques, pour plaire aux yeux du monde entier, quant on refuse et on assassine les cultures dites 'minoritaires', à l'intérieur.

Faudrait choisir !

Résister à l'impérialisme jacobin français et lui faire honte de sa propre arrogance est en soi une source et une raison de Fierté.

Jean-Claude EVEN. yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Gwenn ha du   Jeu 6 Aoû - 23:32

Jean-Claude EVEN a écrit:
On peut d'autant plus être fier d'être Breton que l'Etat jacobin français à quant à lui fait tout ce qu'il a pu pour nous en faire avoir honte.
yey

Là encore je suis tout à fait en accord. Comment on peut avoir le loisir de ressentir la "honte" et ne pas (à contrario) pouvoir ressentir de la "fierté".
Si on part du principe que l'on a pas à se sentir concerné par des choses que "l'on ne fait pas" soit même alors bienvenue dans un monde de j'm'en foutiste, moutons de premier ordre et égocentriques qui plus est car; si on ne se contente d'avoir à se satisfaire de ce que l'on fait... c'est que l'on se fiche de ce qui se fait à coté... enfin... pour moi c'est logique.
Revenir en haut Aller en bas
Le fier boucanier
Galaad
Galaad
avatar

Masculin
Nombre de messages : 922
Age : 66
Lec'hiadur/Localisation : Cap Sizun
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Le Gwenn ha du   Sam 8 Aoû - 15:23

'jour,

Attention de ne pas détourner mes propos ou de les surinterprêter, spécialités de certaisn intervenants sur ce forum.

"Ne pas être fier de ..." ça ne veut pas dire "ne pas se sentir concerné par..." . Ça me paraît tellement évident que ça ne ma paraît pas nécessiter d'explication.

"Fier quand mon pays prend des décisions que je trouve bonnes"? Pourquoi, tu y es pour quelque chose? Moi, à la rigueur je suis content, mais "fier", je ne vois pas pourquoi. Si tu es fier pour ce genre de choses, décidées ou réalisées par autrui, tu n'es pas difficile à satisfaire. Moi, question fierté, je préfère de beaucoup me limiter à ce que je fais effectivement moi-même: je suis fier de ce que j'ai fait pour le patrimoine et l'histoire de mon petit coin de Seine-et-Marne, je suis fier d'avoir contribué à les mettre en valeur, à les diffuser auprès du public le plus large, je suis fier du modeste travail de recherche que j'ai mené et publié sur un minuscule aspect de l'histoire religieuse du Finistère.

Pour ce qui est de la honte, pour ce qui me concerne, vous tapez à côté: je n'ai absolument pas honte de ce qu'ont pu faire ou de ce que font les politiques, question jacobinisme, négation des cultures locales ou régionales, impérialisme, colonisation, etc. Je ne suis pas de ceux (de "celle") qui demandent pardon à tout le monde pour des méfaits qu'ils n'ont pas commis. Et j'ai déjà eu l'occasion de le dire à plusieurs reprises sur ce forum: je n'admets pas que, sous prétexte que l'Etat français s'est mal comporté ou se comporte mal, on crache sur tous les français qui, pour la plupart, n'y sont pour rien et n'y peuvent rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1947
Age : 71
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Le Gwenn ha du   Dim 9 Aoû - 10:53

Salut, fier boucanier,

Je suppose que ce qualificatif que tu t'es choisi pour pseudo est sympotamique et révélateur d'un sentiment.

Comme quoi, on peut entretenir des sentiments, même peut-être de façon inconsciente.

---------

Donc, moi, JE suis Fier d'avoir fait partie de ceux qui ont résisté et qui continuent de la faire à l'impérialisme jacobin, tout simplement parce que cet impérialisme a cherché à me faire avoir honte d'être Breton, en ayant honte de mes parents et de mes grands-parents, traités d'arriérés et de sauvages parce que bretonnants. C'est une chose qu'on ne peut pas oublier. Et moi, je ne pardonnerai jamais !

Ainsi, le Gwenn ha Du, reconnu désormais par tout le monde comme le drapeau de la Bretagne, et de la Résistance anti-jacobine, cristallise t-il toutes les haines :

- des Jacobins,

- des Bretons eux-mêmes intoxiqués par la propagande nationaliste française,

et provoque l'incompréhension des utopistes 'mondialistes' qui s'imaginent un monde sans drapeaux et sans hymnes nationaux.

Pour les deux première catégories, il faut bien se faire une raison ; ce sont des cas incurables, et on a autre chose à faire que perdre son temps à essayer de leur faire comprendre quelque chose à l'Humanisme.

Pour l'autre cas, c'est à dire ceux qui se considèrent 'humanistes', on peut leur dire : OK.

OK. on ne parle plus de drapeaux ni d'hymnes nationaux, à commencer par celui qui fait appel au meurtre en versant le sang soi-disant impur de l'Autre qui a l'insolence de ne pas être en admiration devant la grandeur et la gloire de la France jacobine.

Parce que, quand on veut donner des leçons aux autres, on commence par balayer devant sa porte.

C'est clair et net : c'est noir sur blanc !

Jean-Claude EVEN, Breton et Fier de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Le fier boucanier
Galaad
Galaad
avatar

Masculin
Nombre de messages : 922
Age : 66
Lec'hiadur/Localisation : Cap Sizun
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Le Gwenn ha du   Dim 9 Aoû - 19:05

'jour,

Mon pseudo?

Puisqu'il en fallait un pour s'inscrire sur ce forum, j'ai choisi le premier qui me passait par la tête. Il se trouve que je venais de terminer la lecture de la biographie de l'ancêtre d'un collègue généalogiste, lequel ancêtre, boucanier dans l'Océan indien à la charnière des 17° et 18° siècles, avait résisté aux menaces, exactions et persécutions de je ne sais quel officier royal. Et son descendant généalogiste avait justement intitulé un chapitre de cette biographie: "Auguste X, le fier boucanier".

Ce "fier"-là n'a donc strictement rien à voir avec un sentiment personnel.

J'ai des fiertés. Mais pas de même nature que les vôtres.

Et, franchement, je ne crois pas que le G h D sucite les haines et incompréhensions que tu évoques. Il est adopté par des tas de gens, bretons ou non, qui n'y voient pas le symbole d'une résistance, d'un anti-impérialisme ou d'un anti-jacobinisme (ont ils ignorent jusqu'à l'existence) mais simplement le symbole d'une région.

Quant aux hymnes nationaux, je les place tous sur le même plan que les drapeaux, quel que soit le contenu ou le message qu'ils véhiculent.

Et je ne suis pas mondialiste. Etonnant, is not it?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1947
Age : 71
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Le Gwenn ha du   Dim 9 Aoû - 19:32

Le fier boucanier a écrit:
...
Et, franchement, je ne crois pas que le G h D sucite les haines et incompréhensions que tu évoques. Il est adopté par des tas de gens, bretons ou non, qui n'y voient pas le symbole d'une résistance, d'un anti-impérialisme ou d'un anti-jacobinisme (ont ils ignorent jusqu'à l'existence) mais simplement le symbole d'une région.

-----------

C'est tout simplement parce que, vu de l'extérieur de la Bretagne, tu n'es pas au fait des réalités.

Pour nous, le Gwenn ha Du n'est pas un symbole folklorique : il est l'affirmation d'une identité. Et ceux qui le combattent et qui voudraient l'interdire le savent très bien aussi.

Jean-Claude EVEN. yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Jean-Claude EVEN
Breton acharné
Breton acharné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1947
Age : 71
Lec'hiadur/Localisation : Lannuon. Breizh Izel
Date d'inscription : 24/04/2005

MessageSujet: Re: Le Gwenn ha du   Dim 9 Aoû - 20:28

Il faut bien que les générations actuelles sachent que la défense de l'identité bretonne est de longue lutte contre le pouvoir central nationaliste jacobin.

L'apposition du Gwenn ha Du est du même combat que celui de la défense et de la promotion de la langue bretonne, dont l'instruction était interdite dans le cadre de l'Enseignement dit 'national', de même que celui des prénoms bretons, refusés par l'Etat civil, de même que celui des noms bretons de communes sur les panneaux d'agglomération.

Ce qui s'est passé, depuis les années 1970, c'est que nous avons décidé que c'en était assez d'injures et de mépris à notre égard, et que nous avons décidé de reprendre ce qui est à nous, que ça plaise ou non.

Ca a été, et c'est toujours un combat très dur, face à un Etat qui dispose de tous les moyens de désinformation.

Certains Bretons ont été arrêtés et emprisonnés pour cela.

Il y a encore aujourd'hui des municipalités qui refusent de pavoiser leur mairie du drapeau breton Gwenn ha Du.

Certains pro-jacobins ont tenté d'inventer des drapeaux ou pavillons de substitution. Rien n'y a fait ! Le peuple breton les a tous rejetés.

Alors, on a tenté de le noyer dans une imagerie folklorique. Mais seuls les touristes et les gens non informés voient cela.

Ceux qui vont, en pleine nuit, arracher les drapeaux bretons des frontons des mairies ou des stades savent très bien qu'ils font de la politique, eux !

Parce que, pour eux, il est intolérable qu'une partie de la population de l'Etat français, sur la base du mythe Un et Indivisible, puisse revendiquer un drapeau identitaire.

Du reste, ceci est également valable en Corse ou au Pays Basque.

Mais, si nous étions baillonnés auparavant par manque de moyens d'information, nous disposons aujourd'hui, par Internet, de tous les moyens de contre-désinformation.

Mieux vaut s'habituer au fait que nous n'avons strictement aucun complexe, même si les derniers survivants des années 30 et 40 l'ont encore.

Et mieux vaut s'habituer à ce que nous rendrons coup pour coup, y compris sur le respect dû au drapeau que les Bretons ont plébiscité : le Gwenn ha Du.

Jean-Claude EVEN yey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Gwenn ha du   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Gwenn ha du
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Gwenn a du
» Crêperie Bretonne Gwenn Ha Du à Hourtin
» la bretagne sur la radio..
» Un gwen ha du inatendu!
» présentation Gwenn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Histoire, contes et légendes :: Patrimoine Breton-
Sauter vers: