Bretagne Passion le forum 100% Breizh


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les britons

Aller en bas 
AuteurMessage
Merlin
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2987
Age : 34
Lec'hiadur/Localisation : Radenac
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: les britons   Jeu 3 Nov - 19:12

Les Brettones dont parle Bêde occupaient, aux Ve-Vie siècles, un vaste territoire au sud de l'Ecosse actuelle, en gros au sud de la Clyde et du Forth, débordant très largement sur l'Angleterre d'aujourd'hui jusqu'au pays de Galles inclus. C'est en fait le même peuple celte que les Gallois, que seules les vicissitudes de l'histoire ont séparé de ceux-ci par suite de l'invasion des Anglo-Saxons et des Scandinaves.

À l'inverse des Pictes, il n'y a donc aucun mystère dans l'origine des Britons et dans leur appartenance ethnique. Ce sont des Celtes" britonniques " (ce qui les différencie d'emblée des Scots, celtes " goidéliques "), appartenant à la même famille que les autres peuples celtes qui occupaient l'Angleterre (Bntannia) à l'arrivée des Romains.

Ils étaient eux-mêmes divisés en deux groupes, l'un à l'est sur la mer du Nord (Lothian), l'autre à l'ouest sur la mer d'Irlande. Le premier groupe, que les poèmes épiques gallois appellent Gododdin, n'était autre que les Votadini cités au IIe siède par Claude Ptolémée; il fut le premier à succomber aux attaques des Anglo-Saxons dès le VIIe siècle : le roi anglo saxon Oswiu, ou Oswy, épousa la princesse britonne Riemmelth, et leur fils Egfrith unit le royaume de Gododdin au royaume anglo saxon de Northumbrie.

Les Britons de l'Ouest - Brigantes dans la liste de Ptolémée résistèrent plus longtemps. Le chroniqueur Nennius, au ve siècle, a recueilli le souvenir de leur roi fondateur, Urien Rheged, qui régnait de Carlisle jusqu'à la Clyde et fut assassiné par son rival Morcant. Ce royaume, connu sous le nom de " royaume de Strathclyde " (vallée de la Clyde), était le plus évolué des peuples de l'actuelle Écosse du point de vue de la civilisation. Les Britons de Strathclyde avaient été en étroit contact avec les Romains pendant deux ou trois siècles, puisque leur territoire s'étendait essentielle-ment au sud du mur d'Antonin, et ils avaient reçu d'eux l'art de l'écriture ainsi que le christianisme. L'apôtre de l'Irlande, saint Patrick (en latin Patricius), était un Briton romanisé qui avait vécu en Gaule avant d'évangéliser l'" île d'Occident " au Ve siècle.

Les légendes et traditions des Britons nous ont été transmises en grande partie par les poèmes épiques gallois du Moyen Age. On y voit entre autres le barde-prophète Myrddin devenu fou après la mort du roi Gwenddolen en 573 et vivant en ermite dans la forêt de Calyddon (Caledonia): c'est le Merlin du " cycle breton " qui nous est familier.

Mais l'incapacité des Britons à s'unir et à s'organiser de façon cohérente les condamnait à l'infériorité face à leurs ennemis. Nous avons vu que dès le VIIe siècle les Anglo Saxons firent disparaître le briton de l'Est. Celui de l'Ouest eut surtout affaire aux scots venus d'Irlande, qui finirent par absorber le Strathclyde, après plusieurs siècles de guerres et d'alliances dynastiques, tandis les Anglo Saxons conquéraient Carlisle et le sud du royaume briton, séparé de ses frères gallois depuis 613.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bretagne-passion.bzh.bz
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les britons   Ven 9 Mar - 19:10

Tu peux parler de Bretons, même si le terme porte à confusion, car à l'époque il s'agit bien du même peuple, il est vrai scindé en de nombreux petits royaumes, qui vivait "de Dumbarton à Guérande."

Le terme gallois est lui-même impropre pour l'époque. En anglais, welsh vient de wealhas qui signifie "étranger", les Angles et Saxons n'ayant pas trouver mieux pour dénommer ainsi leurs ennemis à qui ils dérobaient leurs terres !

Citation :
Les Britons de l'Ouest - Brigantes dans la liste de Ptolémée résistèrent plus longtemps. Le chroniqueur Nennius, au ve siècle, a recueilli le souvenir de leur roi fondateur, Urien Rheged, qui régnait de Carlisle jusqu'à la Clyde et fut assassiné par son rival Morcant. Ce royaume, connu sous le nom de " royaume de Strathclyde " (vallée de la Clyde), était le plus évolué des peuples de l'actuelle Écosse du point de vue de la civilisation. Les Britons de Strathclyde avaient été en étroit contact avec les Romains pendant deux ou trois siècles, puisque leur territoire s'étendait essentielle-ment au sud du mur d'Antonin, et ils avaient reçu d'eux l'art de l'écriture ainsi que le christianisme.

Attention, ça mélange un peu tout ! Nennius écrit au Xe siècle, non au Ve, et d'ailleurs il n'est pas l'auteur de l'Historia Brittonum, seulement un compilateur. Urien était le roi du Rheged, en effet centré autour de Carlisle, mais pas du Strathclyde. Le souverain du Strathclyde (qui ne prendra ce nom qu'au IXe siècle d'ailleurs, son ancien nom et Alcluyd ou Areclota, le roc de la Clyde, faisant référence à la citadelle de Dumbarton, sa capitale, qui sera ravagée par les Vikings - le centre du pouvoir sera transferré dans la vallée, à Glesgu : Glasgow) est alors Rydderch Hael. Les plus évolués ? C'est relatif...
L'Alcluyd, qui réunit les anciens territoires des Domnonii et Selgovae, fut longtemps un état "tampon", habité par des Bretons fédérés à Rome, avec des officiers romains comme dynastes, formant la première ligne de défense contre les Pictes. Son correspondant à l'est est le futur Gododdin, le territoire des Votadini. Le Strathclyde persistera longtemps, en fait jusqu'au XIe siècle et l'union avec le jeune royaume d'Ecosse. Un célèbre personnage en était originaire comme son nom l'indique : William Wallace.

L'histoire des royaumes bretons mérite plus ample développement, si ça vous intéresse ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les britons   Jeu 3 Jan - 3:28

en fait, les bretons du nord pour généraliser, étaient romanisés et vivaient dans le nord dans la province de valentia, d'ailleurs ces soldats seront envoyés par la suite en armorique. d'ailleurs la bretagne continentale et le royaume breton du nord était affilié. Riwal par exemple venait du nord et était cornovien

en fait en toute logique les cornovii auraient été déplacé par les romains entre vallum et murum sur les territoires des dumnonii et des votadinii non seulement pour défendre le nord contre les pictes , les scots et les saxons (en fait des frisons -dumfries ville crées par des frisons devenus auxiliaire romain servant contre leurs frères- et les attecottis mais aussi pour éviter toute révolte de leur part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les britons   Jeu 3 Jan - 10:07

Mmm quels preuves d'un déplacement de Cornovii entre les vallums d'Hadrien et d'Antonin, alors que les 4 tribus bretonnes du coin étaient fédérées à Rome : Votadini, Damnonii, Selgovae et Novantae ?
Tout au plus une unité de Cornovii est attestée, probablement passée sur le continent avec Maximus Magnus en 383, et stationnée dans le nord auparavant. Il ne s'agit nullement du déplacement massif d'une tribu.

Les historiens s'interrogent toujours sur l'identité de la province de Valentia. Il s'agît probablement d'une nouvelle province crée au nord, mais là aussi pas de preuves de son emplacement exact.

Enfin, Riwall est un prince de Dumnonia insulaire, c'est à peu près tout ce que l'on peut dire à son sujet Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les britons   Ven 4 Jan - 7:29

ce n'est pas moi qui le dit mais A.J Raude dans son livre. D'ailleurs il a repris une théorie de fleuriot. Wink

en fait la province de valentia serait l'oeuvre de théodose l'ancien vers 368 pour contrer les attaques des scots, des pictes et des frisons entre autre.

au sujet des troupes de maximus magnus, il n'y a pas de preuves que des bretons aient composés cette légion.

oups dsl, je ne parlais pas de tout le peuple mais des soldats cornoviens (cohortes + femmes et enfants) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les britons   Ven 4 Jan - 10:16

Pas possible de savoir en effet quels troupes Maximus déplace sur le continent avec précision, même si on peut avoir des présomptions, par exemple concernant les Seguntienses, de Segontium/Caernarfon que l'on retrouve en Illyrie au début du Ve siècle d'après la Notitia Dignitatum, justement là où l'épopée de Maximus s'est terminée.

Par contre, c'est presque sur connaissant le système de recrutement de l'armée romaine tardive que des Bretons composaient ses troupes. C'est ce que rapporte Gildas même s'il est écrit plus d'un siècle après. Si le recrutement est en partie barbare (et donc ici surement Germains, mais aussi dedicites irlandais, pictes ou bretons du nord), les soldats se marient localement et la loi voulait que les fils aînés s'engagent dans l'armée à la suite de leur père. Donc on a des unités aux noms 'ethniques' mais qui se sont métissées à la population locale depuis des décennies. On peut ainsi prendre l'exemple des Mauri Ossismiaci en Armorique Occidentale : étaient ils toujours maures au Ve siècle ?
Revenir en haut Aller en bas
Skipp
Barde
Barde
avatar

Masculin
Nombre de messages : 301
Age : 45
Lec'hiadur/Localisation : Durocortorum
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: les britons   Mar 5 Fév - 23:15

Agraes a écrit:
On peut ainsi prendre l'exemple des Mauri Ossismiaci en Armorique Occidentale : étaient ils toujours maures au Ve siècle ?
Intéressant... Quant à l'île d'Albion, elle a abritée des légions composées entre autres de sarmates... Les sarmates étaient un peuple de la steppe faisant partie de la famille scythe. Ils auraient influencés la légende du roi Artur...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les britons   

Revenir en haut Aller en bas
 
les britons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bretagne Passion le forum 100% Breizh :: Histoire, contes et légendes :: Histoire des pays Celtes-
Sauter vers: